Actualités

Aide aux réfugiés

Aide aux réfugiés de la gare du Nord dont la situation s’aggrave.

Voici un message de notre collaboratrice Katia Devroe, investie dans l’aide aux réfugiés depuis des années, que je vous propose de lire.
C’est sans doute peu de chose, mais nous pouvons tous aider ces femmes et ces hommes en mouvement vers un meilleur avenir très concrètement.
Merci déjà
Frédéric Young

 

Bonjour à vous,
Cela fait 10 mois que je récolte et achète sans cesse le minimum vital nécessaire aux réfugiés de la gare du Nord/Parc Maximilien. Ce n’est jamais assez bien sûr car ils sont au moins 600 en ce moment mais je fais le plus que je peux. Ils viennent du Darfour (Soudan du Sud), d’Erythrée, de Somalie pour la plupart. Ils essaient de (sur)vivre dans des conditions déplorables, dénuées de toute humanité. Ils dorment sur des cartons en essayant de se mettre en dessous d’un arbre pour se protéger de la pluie. Ils ont froid et les pieds blessés à cause de chaussures trop petites/trouées ou ils n’ont pas de chaussures du tout. Car en effet, la police multiplie les descentes au petit matin, parfois violentes, pour les faire fuir, allant jusqu’à confisquer tous leurs effets personnels, sacs de couchage, chaussures et téléphone y compris. Sans téléphone ils sont perdus et ne peuvent plus rentrer en contact avec leurs proches restés au pays. Ils se font également arrêter et certains se retrouvent en centre fermé en vue d’une expulsion.

Je me permets de faire appel à vous car je m’épuise, tant moralement, que physiquement, que financièrement. La grande différence avec la "crise" de 2015 est qu’aucune association reconnue n’est vraiment sur le terrain pour les aider matériellement. Ces réfugiés-ci ne souhaitent pas demander l’asile en Belgique, ils sont en transit vers l’Angleterre, mais certains restent coincés ici durant des mois et des mois car le passage devient de plus en plus difficile. Ils essuient échec après échec et reviennent toujours à la case du départ, la gare du Nord.

Alors, pourriez-vous faire un tri dans vos affaires et voir si vous auriez :
Par ordre d’importance, des baskets/chaussures hommes entre 40 et 47, baskets femmes entre 37 et 39 ; des vestes, manteaux, K-ways et tout ce qui protège de la pluie, sacs de couchage/couverture, sacs à dos (taille moyenne), pantalons, trainings, pulls, sweat-shirts, T-shirts, caleçons (boxers et neufs de préférence), chaussettes, bonnets/casquettes, gants, écharpes, tapis de sol/bâches, des téléphones, des cartes de recharge Lyca, des parapluies, de l’argent pour se doucher et laver leurs vêtements chez Doucheflux.

Merci de ne donner que des vêtements en bon état, propres et pliés !

Ce que j'achète chaque semaine : rasoirs jetables, déodorants, baume de tigre (TRES utile pour toute sorte de bobos surtout les maux de tête qui sont fréquents), crème hydratante genre Nivea, dentifrice, brosses à dents, savon, shampoing, paquets de mouchoirs en papier, sérum physiologique, Vickx, vaseline, lingettes, bandes hygiéniques, antidouleurs, jeux de cartes, dominos…

Les dons peuvent être déposés à l’accueil de la Maison des Auteurs.

Si vous préférez que je fasse les achats moi-même, je peux vous donner un n° de compte. Même le plus petit montant peut faire la différence. Je suis en train d’acheter un lot de bottines à 10 € la paire. J’en ai déjà acheté et distribué 80, il en reste encore 60 en stock.

Je précise qu’il s’agit essentiellement d’hommes. Ils sont pour la majorité petits et minces. Il y a une vingtaine de femmes, dont une avec un bébé mais on essaie de lui trouver un refuge (je croise les doigts). 3 femmes sont enceintes.

Je précise également que ces personnes gardent malgré tout le sourire, la dignité et l’espoir et qu’ils sont patients et très reconnaissants.

Si vous souhaitez soutenir financièrement une association qui est chaque jour sur le terrain et qui leur prépare des repas, voici le n° de Françoise Romnée, responsable de l’association ‘Solidarité avec les réfugiés de la gare du Nord’ : le BE98 0004 2825 4693 – communication : Aide aux Réfugiés.

Si vous pouvez faire quelque chose, 1000 mercis déjà pour eux.

Katia Devroe
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
0486 505 359